— Ace attorney : Turnabout In Court —
Bienvenue au tribunal fédéral. Very Happy
Veuillez vous connecter pour accéder aux salles d'audiences et aux RP. N'hésitez surtout pas à vous inscrire, on vous attend nombreux!

— Ace attorney : Turnabout In Court —

Forum RPG dans l'univers de la série de jeux Ace Attorney.
 
AccueilPortailFAQMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Les catégories et le QEEL seront finalisés demain, merci de votre patience! ~ ♪

Partagez | .
 

 Case non cochée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je suis « Invité »
Invité
avatar

MessageSujet: Case non cochée   Dim 29 Jan - 17:04

Heure → 15h 06
Date → 30 janvier
Lieu → Antiquaire ( Marché de meubles anciens )




Légumes ✓
Fruits ✓
Vêtements ✓
Tissue ✓
Coiffeur ✓
Meubles


__________________________________________________

Klaire ne cessait de regarder sa liste, elle était aux magasins depuis 10h du matin et avait mangé au restaurent. Elle n'avait qu'une envie, rentrer chez elle. Seulement, perfectionniste comme elle est, elle ne pouvait pas rentrer chez elle avec une case non cochée. Elle n'arrêtait pas de tomber sur des affiches représentant le groupe "Gavinners". Ceci la fit sourire. Ils étaient devenus mondialement connus, Klaire était en réalité assez fière de son frère. Mais elle savait bien le cacher. Elle aurait pourtant crut que depuis l'arrestation de Daryan, le groupe aurait coulé. Mais apparemment, son arrestation n'avait fait que les rendre plus célèbres . Tant mieux pour eux, après tout. Klaire était fan des Gavinners et ne le cachait pas, ses boucles d'oreille et le collier qu'elle mettait de temps à autres en témoignaient.

Une fois arrivée à "l'antiquaire", Klaire regardait tous les meubles uns à uns. Mais en posant son regard sur les meubles elle reconnut quelqu'un qu'elle connaissait. Elle s'avança vers la personne et lui dit:

"Bonjour. Ca fait longtemps."


Revenir en haut Aller en bas
Je suis « Invité »
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Case non cochée   Mar 31 Jan - 20:00

Encore une journée comme les autres pour le meilleur avocat le plus fauché de toute la ville. Le moral plombé par les factures qui lui rappelait la triste réalité, Phoenix regarda par la fenêtre de son bureau. Le soleil brillait fièrement en cette fin de matinée, une bonne journée et un nouveau coup au moral pour notre cher ami en costard bleu. Le programme de la journée ne s'annonçait pas des plus divertissants, comme c'était étonnant. Une fin de matinée à ranger les quelques dossiers en retard, un repas préparé qu'il avalerait en dix minutes puis un peu de temps devant la télé avant de trouver une activité plus constructive. Pour faire simple, notre avocat expérimenté commençait à s'ennuyer, plongé dans une routine qui commençait à devenir pesante. Vérité était absente pour le moment et Apollo avait pris quelques jours de congé. Voilà qu'il se retrouvait tout seul pour faire tourner un cabinet qui comme à son habitude, avait peine à flotter sur les flots.
Préférant se recentrer sur l'essentiel, Wright attrapa la télécommande qui trônait sur la petite table près de lui et alluma le poste télévisé. Zappant jusqu'à tomber sur les chaînes d'informations où il découvrit que...les infos de la journée était d'une banalité stupéfiante. Pour une fois qu'il allait passer une journée "normale", il se sentait blasé presque mal à l'aise.
N'ayant rien d'autre à faire, il se décida à faire un peu de rangement dans les affaires de sa fille et trouver un bureau quelque peu décent. Mais au bout de quelques minutes, l'ampleur de la tâche lui fit perdre patience et il finit par abandonner cette idée. Regardant les accessoires de magie de Vérité, son père songea soudain à un petit problème de mobilier. L'armoire de bureau qui se trouvait dans la pièce était brisée en deux depuis le dernier tour de la demoiselle et cela lui causait quelques soucis de rangement supplémentaires. Déjà qu'ils manquaient de moyens, Phoenix savait qu'il allait devoir sortir de sa poche l'argent nécessaire au rachat du mobilier. De toute façon, il n'avait rien à perdre et puis prendre l'air lui fairait le plus grand bien.
Avalant son maigre repas en quelques minutes à peine, il attrapa sa veste et ses clés avant de sortir et de fermer la porte.

Faisant le tour des commerces de quartiers, notre avocat chanceux avait cette fois la guigne. En effet, toutes les fournitures de bureau semblaient hors de prix et même les meubles premiers prix étaient inabordables pour ses maigres économies. Cependant, Phoenix était un battant et refusait d'abandonner. Ce fut alors qu'il tomba sur un vieil antiquaire qui semblait spécialisé dans la vente de meubles anciens. Poussant doucement la porte, une petite clochette retentit, annonçant son entrée dans la boutique. Pas très grande, elle semblait d'autant plus petite que cette dernière était remplie par le mobilier de sorte à ce que tout l'espace soit occupé. Il y a avait encore la place de circuler dans la pièce mais on ne pouvait pas manquer les objets exposés. Regardant les prix qui semblaient défier encore une fois toute concurrence et à fortiori son porte-monnaie, Phoenix soupira avant de continuer ses recherches. L'air était lus frais à l'intérieur et il en profita pour fourrer ses mains dans les poches de son pantalon. Alors qu'il devenait de plus en plus désespéré, il entendit la cloche de l'entrée tinter. Une jeune femme venait de faire son apparition chez l'antiquaire. Blonde, assez mince et plutôt jeune, Phoenix avait l'impression d'avoir déjà vu la demoiselle mais ne se rappelait plus où. Concluant qu'il avait un meuble à acheter, il se retourna et contempla une petite table en bois qui semblait en piteux état mais dont le prix était abordable pour l'homme à la coupe en piques.


"Bonjour. Ca fait longtemps."

Surpris, Wright se retourna pour faire face à la jeune femme de tout à l'heure. Observant son visage de plus près, il y reconnut des traits semblables à ceux de Konrad ou Kristoph Gavin. Pëut-être avait-elle un lien de parenté avec eux ? En tout les cas, il ne se rappelait pas du tout de cette femme. Il ignorait si les frères Gavin avaient une jeune soeur mais il allait bientôt le savoir. Souriant de son air surpris, il regarda la jeune femme en se passant la main derrière la nuque.

En effet, cela doit faire si longtemps que je ne rappelle absolument pas de vous. Etes-vous parente avec les frères Gavin ?

Un mauvais souvenir remonta à la surface. Cette famille avait fait beaucoup de dégâts dans sa vie mais il avait su se relever et aujourd'hui, il savait que cette épreuve l'avait rendu plus fort et un peu plus dérangé aussi. Enfin, l'âge lui avait permis de prendre un peu plus d'expérience et d'analyser les choses de façon beaucoup plus posé. Son côté impulsif s'était atténué avec le temps et cette maîtrise de soi lui donnait un avantage au barreau. Cependant, il était resté très expressif et si on apprennait à le connaître, on pouvait comprendre ce qu'il ressentait rien qu'en examinant sa gestuelle.
Enfin, tout ceci n'était pas dans le propos. L'avocat sortit sa main de sa poche pour la tendre en direction de la jeune femme pour la saluer. Peut-être que cette journée n'allait pas être si anodine que ça finalement !


HRPG : Je m'excuse de la qualité mais au moins, j'ai pu le terminer plus tôt que prévu ^^
Revenir en haut Aller en bas
 

Case non cochée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» un petit tour par la case départ
» 1714: The Case of the Catalans
» [21/11] PPTQ Standard Case Départ @ Louvain-La-Neuve
» Tailleur/Costumage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
— Ace attorney : Turnabout In Court — :: Archives :: -